French Albanian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Finnish Georgian German Greek Hungarian Icelandic Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Maltese Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swedish Thai Turkish Ukrainian

 

Championnat de France Rallyman les 9 et 10 novembre à Nîmes !

Infos à venir, retenez vos dates !

Nous avons 56 invités et un membre en ligne

  • pitou
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Team STD : The Scratch Test Dummies

Team STD : The Scratch Test Dummies 16 Sep 2010 09:12 #1

  • Longshot Spirit
  • Portrait de Longshot Spirit
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • No reason to get excited.
  • Messages : 40
  • Karma: 0
The Scratch Test Dummies

On avoue, on a galéré un moment avant de trouver un nom qui nous corresponde à tous les deux. Deux joueurs passionnés de tuture, l’un issu de la vraie course auto, l’autre du jeu vidéo, deux tempéraments assez opposés mais une amitié solide à l’épreuve du temps, basée sur une expérience commune : la Lose.

La Lose, c’est un état d’esprit, une œuvre d’art de chaque instant. Un choix de vie. Faire tomber ses clés de voiture dans une bouche d’égout, s’enfermer dehors la veille du déménagement, se faire prélever deux fois les impôts, se faire chourrer son téléphone le lendemain de l’achat… cherchez pas, c’est pour nous.

La Lose en conduite, c’est l’inévitable panne sèche dans le dernier virage, la crevaison alors que la course était gagnée, la bosse qui envoie la bagnole tout droit dans le platane : bref, l’accident à la con qui fout tout par terre alors que tout paraissait si simple.

L’image que vous garderez des Scratch Test Dummies, c’est une Super5 GT Turbo dans le fossé, au milieu de la gadoue, du verre brisé un peu partout, et un pilote qui sort par la vitre, se hissant un peu misérablement sur le toit, couvert de boue. Le second de l’épreuve va ensuite débouler en klaxonnant gaiement, et notre bon vieux Scratch Test Dummy haussera les épaules en murmurant. « Of course ».

On aurait pu s’appeler les « Road-boucs », les « Muddy blues », « Lost in transmission », « Colline ma craie », « Trace de slick », "On rentre en stop ?"… Mais on a décidé de jouer la carte de l’optimisme béat et de tenter les « Scratch Test Dummies ». Pour l’instant nous sommes deux, mais qui sait, les losers chroniques seront les bienvenus, après passage au test infaillible du SPR : (Syndrome Pierre Richard).

Méfiez vous tout de même, car nous sommes relativement sérieux, en dépit de cette poisse aussi chronique qu’insolente. On joue « pour de vrai », avec un plaisir chéque fois renouvelé. En jeu vidéo, par exemple, c’est simu. Pas d’ABS ni d’ESP chez nous, msieurs dames, on perd, certes, mais en y croyant à fond.

Les pilotes :

*** Guilpau ***

Bordelais d’origine Clermontoise, le gaillard est la caution « réalisme » de l’équipe. 1.83, tout en muscles et en regard bleu azur, il est aussi à l’aise dans une Porsche GT3 que sur une Yamaha R1 poignée dans le coin. On lui a volé la moto depuis, « of course ».

Vrai pilote de vrai rallye, il s’éclate dans les spéciales asphaltées où les virages « gros cœur » (fais comme moi, ferme les yeux) et les sauts font partie du décor. Nerfs d’acier et attaque sauvage, il met ses attributs masculins sur le tableau de bord et n’a aucune pitié pour la mécanique. A l’aise dans les dépassements et les virages pris en dépit du bon sens, il gère parfaitement le stress et l’adrénaline, même quand il en a plein les rétros.

Pas de gestion de course, juste un accélérateur enfoncé jusqu’au plancher, un talent rare pour récupérer un bolide qui part en sucette, et une gentillesse désarmante à fleur de peau.

Sa devise : « Si ça passe, c’est beau »
Sa caisse rallye : « Super 5 GT Turbo », qu’il a pilotée en vrai.

Une bonne raison de s’en moquer :

Sa capacité à se mettre dehors alors qu’il a course gagnée. Guilpau est le champion incontesté de l’excès de virilité. La tête dure comme un marteau, il n’hésite pas à (tenter d’) enfoncer le clou. Mais bien souvent, il réussit plutôt à enfoncer ici une portière, là un capot, en refaisant au passage l’aérodynamique de son bolide (ou de ce qu’il en reste).

Une bonne raison de s’en méfier :

Guilpau a des grosses fesses. Ce qui fait que pour rentrer dans un baquet, il est obligé de les serrer un maximum. De fait, il n’hésite pas à faire des passages « basse altitude » d’un autre monde dès que la piste devient piégeuse. En travers sur un pont, en l’air alors qu’il faut freiner, à fond entre les arbres, rien ne l’arrête dès que la dose d’adrénaline est suffisante. Les passages gros cœurs qui engagent tous les pilotes à freiner sont sa spécialité. Et plus ça glisse, plus guilpau a la banane !

*** Longshot ***

Vivant à Marseille par amour mais Parisien de cœur, le bonhomme n’a même pas le permis et s’invente une carrière de champion depuis qu’il a découvert la borne de Pole Position d’Atari, quand il était chtit’ nenfant. De Formule dé à GTR en passant par Forza, ColinMc Rae et GP Legends, il s’éclate sur les épreuves d’endurance avec ravitaillements, passages au stand et gestion de la course.

Assez crispé quand on lui colle aux fesses, il est surtout dangereux une fois seul en piste, quand il s’attaque au bon vieux chrono et tente inlassablement de faire tomber son best lap.

Privilégiant la survie du véhicule à la prise de risque, il a tendance à lever le pied un peu prématurément quand il ne connait pas la piste, même s’il jubile dans la boue avec un frein à main tout en glissade. Toujours en recherche de « la pure trajectoire » et à « gratter du temps » en optimisant un passage au stand, il arrive en général au bout des épreuves, tout en klaxonnant joyeusement devant chaque épave croisée en chemin 

Sa devise : « No reason to get excited »
Sa caisse rallye : « Lancia Delta Integrale » en souvenir de Sega Rally, forcément.

Une bonne raison de s’en moquer :

Un virage que vous allez tous passer à fond de 5 en fermant les yeux, Longshot le passe en 4e, et encore, en faisant gaffe. Rien que pour ça, il est permis de pouffer en voyant sa voiture un peu trop propre franchir la ligne d’arrivée. Gestion de course oblige, il se sent beaucoup plus à l’aise dans la posture de coéquipier, celui qui ramène les points intermédiaires à son équipe, plutôt qu’en star du pilotage. Donc oui, on peut se moquer 

Une bonne raison de s’en méfier :

Amoureux de « la trajectoire qui tue » et de la répétition de l’effort, il peut refaire et refaire inlassablement le parcours jusqu’à ce qu’il en maitrise le tracé et les possibles aléas. Et à la dernière spéciale, alors que son bolide est flambant neuf et que celui de Guilpau est bon pour la casse, il lâche les chevaux et signe un temps scratch des plus honnêtes, en général assez pour rallier in extremis le top 10.

A bientôt pour la suite, et longue vie au Rallye…

Guilpau & Longshot ;)
"Don't let yourself get attached to anything you are not willing to walk out on in 30 seconds flat if you feel the heat around the corner."
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Team STD : The Scratch Test Dummies 16 Sep 2010 13:46 #2

  • zombiguan
  • Portrait de zombiguan
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Messages : 827
  • Remerciements reçus 4
  • Karma: 11
Longshot Spirit a écrit:
(..)
Sa caisse rallye : « Lancia Delta Integrale » en souvenir de Sega Rally, forcément. (..)

Rien que pour cette phrase et pour l'avatar, j'ai envie de dire RESPECT et BIENVENUE !!!


Sinon, quelle présentation ??!!
Je crois qu'on peut te donner la palme de la plus longue et plus précise présentation !!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Team STD : The Scratch Test Dummies 16 Sep 2010 14:17 #3

  • Longshot Spirit
  • Portrait de Longshot Spirit
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • No reason to get excited.
  • Messages : 40
  • Karma: 0
Mici :))

j'avoue avoir découvert Rallyman un peu par zazard (je cherchais des jeux de plateaux jouables en solo sur Tric Trac), et quand j'ai vu un jeu de Rallye, j'ai sauté sur le truc.

Nous n'avons pas encore reçus nos jeux, mais cela devrait être imminent, et on a hâte de signer nos premiers scratches.

(La présentation aurait pu être encore plus longue, mais on est restés prudents... c'est une stratégie pour endormir la concurrence avant le départ :-))

:evil:
"Don't let yourself get attached to anything you are not willing to walk out on in 30 seconds flat if you feel the heat around the corner."
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Team STD : The Scratch Test Dummies 16 Sep 2010 14:22 #4

  • guilpau
  • Portrait de guilpau
  • Hors ligne
  • Fresh Boarder
  • Si ça passe, c'est Beau !
  • Messages : 3
  • Karma: 0
Oui, d'ailleurs j'aimerais savoir où est la partie "Sa spéciale préférée"??? c'pas tous les jours qu'un Orc conduit une 5 GT Turbo ! Puisque c'est comme ça, j'retourne sur Micro Machine en attendant ma boîte de Rallyman !!!:laugh:
"si ça passe, c'est beau"
"c'est quand on est dans le mur qu'on se dit qu'on a freiné trop tard"
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Team STD : The Scratch Test Dummies 17 Sep 2010 11:35 #5

  • poupivolant
  • Portrait de poupivolant
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Wallace HAYGROMITT
  • Messages : 471
  • Karma: 4
Soyez les bienvenus tous les 2 dans le monde de Rallyman.

Merci et bravo pour cette présentation d'une précision chirurgicale.

Au plaisir de vous "voir" sur le prochain rallye, mais dans mon rétroviseur j'espère... :evil:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:Team STD : The Scratch Test Dummies 21 Sep 2010 09:43 #6

  • Longshot Spirit
  • Portrait de Longshot Spirit
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • No reason to get excited.
  • Messages : 40
  • Karma: 0
Voilà, nous avons reçu nos deux jeux et commencé à rouler hier soir...

Premières sensations vraiment excellentes avec les règles de base. On se lancera sur les attaques et les pneus au prochain rallye :)

Pour les curieux, voici le récite de notre première course... (oui, on aime s'étaler, c'est vrai...)



http://www.linstantdapres.com/wordpress/?p=198
"Don't let yourself get attached to anything you are not willing to walk out on in 30 seconds flat if you feel the heat around the corner."
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.